Loi Scellier / Loi Scellier BBC Loi Duflot Blog loi Scellier / Autres Lois
Investir en bourse Défiscalisation de RobienDefiscalisation des gains de casinos Contact / Mentions Légales








Sans plus attendre, tirez profit de la loi Scellier :

Les acquisitions en loi Scellier peuvent faire des déçus

18/02/2011

Les acquisitions en loi Scellier peuvent faire des déçus

Les décus de la loi Scellier

Facebook Google Buzz Google Buzz Tweeter

défiscalisation ne sont pas toujours tenues. Si les investisseurs ont obtenu une réduction de leur Impôts sur le Revenu proportionnel au montant de l’investissement, souvent ils se sont retrouvés propriétaires d’un bien qui leur apporte plus d’inconvénients que d’avantages. Et ces inconvénients comportent des charges non négligeables. Les bénéfices fiscaux garantis par les promoteurs du dispositif de Robien, et ensuite de la loi Scellier à partir de 2010, ont poussé un grand nombre d’acheteurs à acquérir des logements en pensant réaliser une très bonne affaire. Les témoignages de plusieurs d’entre eux ont révélé des dysfonctionnements.

En 2007, un particulier achète un T1 à Chalon-sur-Saône. Il s’aperçoit rapidement de l’état d’abandon de l’immeuble ainsi que de la présence de squatters dans les locaux. En plus, le logement ne respecte pas les normes de sécurité les plus élémentaires. Le manque d’intervention de la part du syndic de copropriété, suivi de sa définitive disparition suite à l’échéance de son contrat, ont obligé les copropriétaires à saisir le Tribunal de grande instance.

Il ne s’agit pas de la seule expérience négative liée aux investissements immobiliers en défiscalisation en France. Plusieurs propriétaires se plaignent des difficultés de réunir les copropriétaires convoqués aux assemblées générales, notamment lorsque l’ordre du jour concerne le paiement des charges de gestion de la copropriété. En effet, la plupart d’entre eux résident loin du logement acquis. En bref, tous les promoteurs ne sont pas fiables et les investisseurs avertis devraient toujours vérifier au préalable la profitabilité de leurs achats.

Facebook Google Buzz Google Buzz Tweeter

haut page haut page contact Mentions Legales